Archives de catégorie : Découvertes

Ce qui se passe aux alentours

LA CHAPELLE NOTRE DAME DE FONCOURRIEU

Une magnifique petite chapelle, à côté de Marcillac-Vallon, édifiée vers 1340.
Sa voûte lambrissée peinte en 1703, est composée de près de 80 caissons et de 100 cartouches. Le décor est d’un effet remarquable.

 Il s’agit d’une composition pleine de fraîcheur naïve, tant par la palette des couleurs que par le choix des sujets et de leur représentation.

Une autre oeuvre extrêmement belle est également à découvrir : Un tableau de Joseph Pougeol. Un des peintres les plus talentueux du Rouergue, à la fin du XVIIe siècle.

Grâce à l’Association des Amis de Foncourrieu, de nombreuses actions sont menées afin de sauvegarder ce patrimoine.

 

Ouvert à la visite :  les dimanches après-midi de Mai à septembre et lors de la Fête de la Saint Bourrou, le lundi de Pentecôte.

Nous avons eu la chance de profiter de ce lieu magique, grâce à notre Office du Tourisme. Chaque hiver, 2 journées de rencontres sont organisées afin de découvrir des lieux et d’aborder des thèmes très variés, mais oh combien intéressants.

 

Malgré le froid, la bonne humeur des participants était au rendez-vous.

 

 

Le retour aux Grangettes a été plus difficile, car sur le plateau, nous avions encore beaucoup de neige !!

LA CHAPELLE NOTRE DAME DE FONCOURRIEU

Une magnifique petite chapelle, à côté de Marcillac-Vallon, édifiée vers 1340.
Sa voûte lambrissée peinte en 1703, est composée de près de 80 caissons et de 100 cartouches. Le décor est d’un effet remarquable.

 Il s’agit d’une composition pleine de fraîcheur naïve, tant par la palette des couleurs que par le choix des sujets et de leur représentation.

Une autre oeuvre extrêmement belle est également à découvrir : Un tableau de Joseph Pougeol. Un des peintres les plus talentueux du Rouergue, à la fin du XVIIe siècle.

Grâce à l’Association des Amis de Foncourrieu, de nombreuses actions sont menées afin de sauvegarder ce patrimoine.

 

Ouvert à la visite :  les dimanches après-midi de Mai à septembre et lors de la Fête de la Saint Bourrou, le lundi de Pentecôte.

Nous avons eu la chance de profiter de ce lieu magique, grâce à notre Office du Tourisme. Chaque hiver, 2 journées de rencontres sont organisées afin de découvrir des lieux et d’aborder des thèmes très variés, mais oh combien intéressants.

 

Malgré le froid, la bonne humeur des participants était au rendez-vous.

 

 

Le retour aux Grangettes a été plus difficile, car sur le plateau, nous avions encore beaucoup de neige !!

DECAZEVILLE PATRIMOINE INDUSTRIEL ET CULTUREL

Cette semaine, nous sommes allés découvrir les secrets de cette ancienne ville minière.

Accueil très convivial dans la superbe salle des mariages à la Mairie Ballade en Bus, pour monter sur les hauteurs et retrouver le Chemin de Saint Jacques de Compostelle, par lequel les pélerins arrivent.

DSC_0675

La descente sur le village permet d’avoir un panorama sur la ville , les terrils, le site de la Découverte

 

DSC_0678Des panneaux explicatifs permettent de comprendre comment était la ville à l’époque florissante de l’exploitation des mines

Le Musée du Patrimoine Industriel et Minier est  installé dans les anciennes usines.

DSC_0685

De nombreux bénévoles animent cet espace : photos, matériels, maquettes, outils…  2 portions de galeries de mines ont été reconstituées ainsi qu’un cheminement de mine par lequel descendait les hommes et les chevaux

Un p’tit godet…. à l’entrée
Et pourtant!! elle est grande,
ma copine Véronique

 

DSC_0687

Le site de La Découverte est une ancienne mine de charbon à ciel ouvert, exploitée jusqu’en 2001. Le chevalement de mine, de 22 mètres de haut, était l’ascenseur qui permettait de descendre et remonter à 151 m, plus de 1 000 hommes toutes les 24 heures.
Plus de 20 millions de tonnes de charbon et autant de remblais ont transité par ce chevalement. Il s’est arrêté le 31 mars 1966.

Le Musée de Géologie Pierre Vetter, installé juste à côté, est également un espace très intéressant et l’explication des nombreux fossiles, vestiges d’une étrange forêt tropicale …( oui oui!! à Decazeville !) nous a réchauffé!

Dernière étape :
Eglise Notre Dame et un trésor inestimable
14 Tableaux du Chemin de Croix, composé en 1863, par le grand peintre Français Gustave MOREAU.

Chemin de Croix de Gustave Moreau

Il s’agit du seul chemin de croix Symboliste qui existe au monde.

Frère Jean Daniel était également avec nous, et a ainsi joué à l’orgue, construit par le plus grand facteur du XIXe : Aristide Cavaillé-Coll en 1874 et classé Monument historique en 1994.

Une organisation géniale avec un  accueil chaleureux de la part de François Marty,  maire de Decazeville , et de ses adjoints. De belles explications par Simone Anglade, passionnée et Présidente de l’Association « Sur les pas de Saint Jacques »

Sans oublier le succulent repas. Avec une mention particulière pour le Stockffish!
DSC_0691Un grand Merci à Laëticia, hôtesse de l’Office du Tourisme qui nous a accompagné tout au long de l’après-midi